Retour sur la session en Tunisie – 20 au 29 avril 2018

Retour sur la session en Tunisie – 20 au 29 avril 2018

Comment décrire en quelques lignes un voyage d’une semaine en Tunisie…Impossible tant de découvertes, de changements, de rencontres, d’émotions.

Juste quelques mots, peut-être maladroits.

Passer sur l’autre rive, c’est découvrir un pays inconnu, une culture, des traditions différentes, ça  m’a bousculé, même dérangé !

Trouver sa place dans un groupe avec les histoires et les sensibilités de chacun c’est pas évident !

Alors comment ressortir aussi heureux de cette session ? Comment être aussi ému en repensant à ces quelques jours ? Peut-être juste se dire que « le détour » dont parle Jacques Leclerc vaut le coup.

Voici quelques-uns de mes détours :

Détour pour se laisser emmener dans une boutique artisanale de la médina et écouter cet artisan parler de sa passion, de son métier…

Détour pour échanger en liberté et vérité avec ses étudiants tunisiens sur l’Islam, le Catholicisme et tant d’autres sujets, si tabous en France !

J’ai écouté et été touché par ces témoignages de vie chrétienne en Tunisie : Caro, Jean Fontaine, Marie-Thé (dernière présence de la Mission de France là-Bas !), Faustino (salésien) : « Il ne s’agit pas de faire mais d’Etre »  ou encore « On n’est pas là pour convertir mais c’est a nous de nous convertir » ! Quelle Parole de Vie !

Et puis quel détour dans le groupe ! Que de paroles échangées en vérité sur les questions et les chemins de chacun, nos questionnements, nos peurs et nos espérances sur l’avenir autour d’une bière ou dans la rue !

Jusqu’à cette messe, samedi soir où chaque parole avait un sens pour moi. Chaque geste de paix, de communion, de prière, de réconfort (parfois dans les larmes de certains) sont signe de la présence du Christ ressuscité.

J’ai envie de finir sur ces paroles des uns ou des autres que je  retiens pour repartir dès demain, dans le quotidien de ma vie :

« L’essence de ma Vie c’est les rencontres » /« Le Christ qui relève, qui est passé de la vie à la mort et de la mort à la Vie »/« Soyez les ambassadeurs de la Tunisie, ambassadeurs de paix et de tolérance »

Que de choses vécues qui sont pour moi, signe d’Espérance ! Cette espérance qui nous vient du « Dieu qui s’est fait Homme », du Christ qui me donne la force de dépasser mes peurs pour « Oser la rencontre » et ainsi me rencontrer un peu plus moi-même.

Ambroise

Damien Beurrois

Damien Beurrois

      Laisser un commentaire

      *