A la une

Reprendre le chemin du quotidien

Même ceux qui ne sont pas partis l’ont senti : la circulation des villes s’intensifie, les soirées raccourcissent, des cartables sont apparus sur le dos des écoliers, frémissement de rentrée, « Odeurs des pluies de mon enfance, dernier soleil de la saison ».

Mais d’où sommes-nous revenus ?

Même si nous avons profité des vacances pour rompre avec les informations lancinantes de la télévision ou de la radio, nous avons été rattrapés par les flammes qui ont emporté nos forêts et déplacé des centaines et des centaines de vacanciers ou de résidents,  nous avons été confrontés au manque d’eau, nous avons continué d’entendre le bruit des chars en Ukraine, celui des missiles entre Palestine et Israël, nous avons été confrontés aux prix qui flambent eux-aussi et à tant d’autres souffrances : dérèglement climatique certes, dérèglements tout court !

Et nous, nous avons survécu à tout cela, avec les livres, la musique, de nouveaux paysages et de merveilleuses rencontres, retrouvailles familiales, temps passé à regarder jouer les plus petits, apéro et ballade entres amis : auprès des nôtres nous nous sommes ressourcés… Peut-être même avons-nous pu ouvrir davantage notre bible, puiser dans ces pages un regard bienveillant sur les femmes et les hommes de notre temps .

Il ne s’agit pas de se sentir coupable d’avoir pris des vacances mais bien de rendre grâce pour ces bons moments où nous avons été accueillis, nourris, aimés , où nous avons pu accueillir, nourrir, aimer.

Ainsi nous reprenons le chemin du quotidien avec davantage d’envie, de courage, d’engagement et peut-être même quelques résolutions… À vous de voir mais pour moi ce sera quelque chose qui ressemblerait à cette citation de Bohoeffer reçue sur les réseaux sociaux (mais oui ça aussi c’est possible !). Pour vivre dans ce monde « notre être chrétien ne peut avoir aujourd’hui que deux aspects : la prière et l’action pour les hommes selon la justice » (…) « la vie des chrétiens sera silencieuse et cachée, mais il y aura des hommes qui prieront, agiront avec Justice et attendront le temps de Dieu ».

 

Françoise Cousin
Membre de la Communauté Mission de France